Progresser en orthographe : l’accord du participe passé

par JB.MARGANTIN

LA VERSION JOINTE, AVEC IMAGES ET COULEURS, EST BIEN PLUS AGRÉABLE.

Progresser en orthographe :
L’accord du participe passé.

Maintenant que chacun.e a compris qu’on écrivait les participes passés du premier groupe avec un –é et non pas –er [chacun.e son astuce, de la plus répandue-si je peux dire vendre, j’écris –er. Si je peux dire vendu, j’écris –é – à la plus originale et musicale ], revoyons simplement la question de l’accord du participe passé.

C’est l’histoire d’un mur (avoir), d’une passoire (être) et d’un passe-muraille (le COD placé avant avoir) :

CAS N°1 : le mur.

J’ai retrouvé mes clés. Ils ont perdu leurs clés. Elle a voyagé en avion. On a appris* notre leçon.

Après l’auxiliaire avoir, le participe passé ne s’accorde pas avec le sujet.

*NB Si « appris » dans le dernier exemple prend un –s, ce n’est pas une marque du pluriel, c’est juste parce que le participe passé des verbes en –i s’écrit –i, -it, -is. Pour savoir s’il y a une lettre finale muette, je passe au féminin pour l’entendre. (Les carottes sont cuites ? J’ai cuit les carottes. J’ai pris mon écharpe ? L’écharpe a été prise. J’ai fini mon travail. Ma leçon est finie)

CAS N°2 : la passoire.

Les clés sont perdues. Les carottes sont cuites. Issa et Seydou sont partis au Sénégal.

Après l’auxiliaire être, le participe passé s’accorde avec le sujet.

CAS N°3 : le passe-muraille.

JPEG - 102.7 ko

Mes clés, je les ai perdues.
Je les ai retrouvées.

Quand un COD (complément d’objet direct) est placé avant l’auxiliaire avoir, le participe passé s’accorde avec …le COD !

NB : J’ai retrouvé mes clés. (COD placé après. On est dans le cas n°1)

Caillou, puits, pierre, ciseaux, feuille : qui l’emporte entre avoir et être ?
Réponse : être.
Elles ont été réunies.